Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Hugs le Dim 23 Juil - 22:42

Salut,

Je pose ça comme ça, nous sommes tatillons et sensibles aux détails ! Je vous propose ce feedback, mais gardez bien en tête que c'est purement subjectif et que j'ai (malheureusement) bien conscience que beaucoup de paramètres indépendants de votre volonté (orga, inscription) entrent en jeu.

Le retex :

6h50 : Départ de chez moi, la voiture est chargé, c'est parti !
8h50 : Arrivée sur place et déchargement des affaires.

Première impression : le terrain à l'air grand. En fait c'est un ancien hotel construit à flanc de colline comprenant plusieurs batiments reliés les un aux autres pas de longs couloirs vitrés et des escaliers. Il se trouve dans un bois peu dense (arbre), mais encombré (pas mal de ronces).
L'orga prend nos identités, vérifie qu'on a bien réservé et go en zone neutre.


9h30 : A3 opérationnelle et passages chrony ok (GBB entre 270 et 300 FPS ; MP7 380 FPS et SCAR 370FPS).

Premier souci rencontré :
ma 416 est HS, les investigations sont en cours pour trouver la panne. Du coup pour moi ca sera journée GBB full PX4.

11h00 : (le début de partie est normalement prévu pour 10h30) : Début du briefing. On répète les principales règles de sécurité et d'engagement puis vient le tour du scénar.
La présentation est basique, et le scénar a l'air pas trop compliqué :
- Les CIVILS doivent récupérer des bombes (extincteurs) ainsi que plusieurs détonateurs et les amener dans un batiment spécifique.
- Les US doivent les appuyers en leur apportant des éléments de scénar complémentaires.
- Les CAMO collaborent avec les MASTODONTES pour empêcher les CIVILS de survivre.
- Les MASTODONTES tirent sur les CIVILS et les transforment en zombies.

11h40 : Début de partie.

Je vous passe rapidement la matiné mais globablement ca a été beaucoup de déplacement, très dynamique et aucun engagement avec l'adversaire. Par contre... du TK : aucune identification de cible, en l'espace de 1h20, on a été facilement TK 6 fois chacun. Parfois par des types avec lesquels on parlait 30 secondes avant...

13h00 :
Pause déjeuner

Nouvelle tentative de réparation du 416, en vain. L'après sera également light. On est switché d'équipe par l'orga et on passe avec les CAMO.
Et là... on comprend pourquoi on a pas eu d'engagement le matin. On se retrouve à une dizaine de CAMO contre une trentaine de CIVILS. Les équipes sont en fait TOTALEMENT déséquilibrées. Ajoutez à ca qu'un des deux mastodontes repasse en joueur normal et vous avez une après midi ou on s'est déplacés dans un carré de 50 x 30m sur deux niveaux, sans espoir de progression.

14h15 : Reprise du jeu.

Avancée de 50M, premier contact, on résiste bien jusqu'à se faire flanker et décimer. Il en a été de même toute l'après midi. On a été acculés jusque dans notre spawn avec des adversaires planqués à nous engager à la sortie de notre spawn.

16h30 : Les joueurs arrêtent le jeu au lieu de 17h00 malgré une proposition de l'orga de faire une attaque/défense du bâtiment accueil.

17h15 :
Départ du terrain

Le contexte :
Prix de la journée 15€. Temps de trajet 2h (aller simple).


La zone neutre :
Bien à l'écart de la partie, il s'agit d'un local qui est fermé à clé et non accessible pendant les temps de jeu. Un gros plus.

Le contrôle chrony :
1 chrony et 1 orga pour passer 40 personnes. C'était très encombré et il y a eu un gros retard sur le début de partie.
Seules les répliques d'une puissance inférieure à 330FPS sont marquées d'un scotch blanc. Au delà de 330 FPS on ne sait pas.
A midi j'ai pu aller chercher mon 416 dans mon coffre sans être interpelé.
On a constaté un pompe qui chargeait ses cartouche a CO2 mettre des pressions différentes dans ses douilles (en fonction des couleurs).
Au final il y a bien un contrôle, mais on est confronté aux problèmes habituels et un filou peut facilement filouter.

Le briefing : Les rappels essentiels. Il a été globalement bien mené dans une salle de conférence qui claque ! Plutôt un point positif.

L'orga : Commencer avec plus d'une heure de retard sur une orga payante, je trouve pas ça normal. D'autant que le retard relève d'un manque d'organisation.
Le scénar semblait très léger. Pas baclé, mais pas immersif.
Le rôle de l'équipe CAMO se limitait à : "Empêcher les CIVILS de faire leurs objectifs". Ca a vite tourné en rond.
L'orga a tourné sur le terrain pendant toute la journée. Il a essayé de fluidifier le jeu en bloquant certains accès pour nous permettre de respirer, mais en vain.

Le terrain :
Juste wahou. Beaucoup de batiments, des enfilades de pièces, des balcons, de la végétation. Un des plus beaux terrains sur lesquels j'ai pu jouer. Globalement propre, mais on sent que ce n'est que le début. Un gros bémol sur la localisation du terrain qui se trouve limitrophe avec des habitations sur un côté et avec une route sur l'autre.

Le système de médic : 1 touche - on compte à voix haute jusqu'à 30 ; Pendant le décompte, le médic a juste à nouer un bandage pour reprendre le jeu. Au bout du décompte ou après une seconde touche, c'est retour au spawn.
Ce système a littéralement tué la dynamique de jeu et, à mon avis, n'a pas été respecté par la majeure partie des joueurs.

Les joueurs : On a pu croiser des joueurs très sympathique avec lesquels je vais continuer de discuter (camo Danois de l'asso Grand Toulouse Airsoft, qui ralaient comme nous :p) et des grandes gueules. Le panaché habituel de l'airsoft. On a pu remarquer à notre grand regret que la plupart des joueurs sont là pour tirer de la bille. Peut importe que la situation soit figée et que ça campe pourvu qu'on frag. Les quelques bonnes actions et beaux mouvements, il a fallut qu'on aille les chercher.

LES +++ :
- Le terrain, wahou.
- Quelques bon gars croisés dans nos équipes.


Les --- :
- L'orga dans les choux.
- Les scénar pas DU TOUT à mon goût qui permettait pas un jeu ouvert et qui a fini en deathmatch.
- Les déséquilibre des équipes.
- La mentalité de "Frager" (on joue pour tirer).
- Le système de médication.


En résumé on se retrouve face à l'habituel trangle de la bonne journée TERRAIN / JOUEURS / SCENARIO qui permet d'avoir un bon souvenir si tout est bien.

Or là, les joueurs n'ont pas permis d'ouvrir le jeu et de nous permettre de jouer.
Le scénario a créé cette situation par son manque de dynamisme et la localistation des "objectifs" et des respawns.

A mon avis, on atteind les limites du fonctionnement de Wildtrigger car l'orga (de son avoeu) doit gérer sa journée avec les inscrits qu'il a. Du coup, on avait 30 vs 9 vs 3. On fait comment ?

Bah les 30 spawn kill et les 9 +3 passent une journée médiocre.

Mon avis est subjectif mais patagé par Skaypper et Kuro. Le souvenir que vous garderez de votre journée dépend énormément de la réparatition des équipes (équilibrage) qui se fait lorsque les joueurs réservent leur place sur le site, du scénario, qui bien souvent est posté à la zob la veille ou l'avant-veille de la partie et des qualités de fair-play et de respect des règles des joueurs présents (ça fait beaucoup de variable).

Je suis tout de même content d'avoir fait l'expérience de ce terrain. Je sais que je n'y retournerai pas seul, car je pense qu'en effectif plus important on aurait pu faire de meilleurs progressions.

J'aimerais toutefois tester un autre terrain pour voir si avec une orga différente on pourrait mieux s'amuser.

Voilà, je vous ai donné envie ?

PS : j'ai pas parlé des puissances pratiquées, mais ça pique... pour rappel : -330 FPs = 0m / -400 FPS : 5m / jusqu'à 467 FPS : 20m. Prévoyez les vêtements épais et grillages faciaux casi-indispensable.

-----------------------------

Je rappelle que cet avis n'est que subjectif et que je suis extrèmement exigeant et tatillon. Surtout quand on me facture 15€ la journée.
avatar
Hugs

Messages : 18
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 27
Localisation : Narbonne

http://addictedairsoft.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Kawet le Lun 24 Juil - 12:17

Salut Hugs !

Perso ça ne m'étonne même pas à moitié ce que tu nous relate là. On a déjà lu et entendu dire qu'à Wild Trigger on trouvait tout (je site) "les rebus de l'Airsoft" (les filous qui filoutent comme tu disait0, les "vides chargeurs", et autres tricheurs). Dommage que ça t'ai gâché la journée (sans parler de ta 416 HS) :/
A nuancer ceci dis car Latibe chez nous est allé récemment à journée journée WildTrigger près de Lyon et manifestement, pas trop de problèmes.

Sans avoir été présent, je partage entièrement ton avis sur la partie (et les parties en général). Il faut une bonne Orga, qui sache bien gérer les débordements en tous genres (switchage d'équipe inopinés, équilibrage, filoutages, cadenassage de la partie, scénario, tenue des horaires (le plus compliqué)...).
Y'avait combien d'organisateurs en tout ? Je dis pas qu'on serait meilleurs, mais tout de même. Rien à voir à priori avec l'orga de la partie à laquelle est allé Latibe (ou encore une fois, tout s'est passé crème).

<commère>
En ce qui concerne le terrain, peux-tu nous en dire plus ? Very Happy O:-) On veux tous les détails pour ceux des nôtres qui vont à une journée Wild Trigger le 30 Juillet sur ce terrain ! Tous les passages secrets, tous les spots !!!!!
</commère>


Content de te voir passer chez nous et merci pour le retour d'Opé !
avatar
Kawet

Messages : 250
Date d'inscription : 28/08/2016

http://www.ravenwood-airsoft.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Padeuch le Lun 24 Juil - 12:44

C'est se que j'ai lus à droite à gauche.
Le problème du SUD c'est qu'on est gâté en "Mauvais joueurs JE SUIS CALL OF...."

Comme l'a dit Kawet, Latibe a eu une bonne orga vers Lyon mais les équipes qui sont la-bas ont aussi de bonnes appréciations.

Merci de ton retour Hugs.

avatar
Padeuch
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 27
Localisation : 34

http://ravensouth.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Latibe le Lun 24 Juil - 17:08

Pour revenir sur mon expérience, et comme le disait si bien l'orga de Hitlab, ce sont les joueurs qui font le jeu. C'est une évidence. Mais les joueurs Lyonnais ne sont pas si différents que les joueurs Héraultais, à mon sens l'expérience de l'orga que j'ai pu rencontrer a vraiment fait la différence. Il organise des journées pour Wildtrigger depuis 3 ou 4 ans, il avait un super relationnel et savait se faire entendre...

C'est un problème de personnes à ce niveau, mais je ne pense pas que ce soit les joueurs qu'il faille blâmer. Des kikous y'en a partout, à nous de leur faire comprendre que leurs pratiques n'ont rien à faire sur un terrain d'airsoft.
avatar
Latibe

Messages : 63
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Hugs le Lun 24 Juil - 18:01

Je l'ai lu, et l'ai entendu souvent : Une partie WT dépend ENORMEMENT de l'orga.

Je sais que celui de Hitlab fait des scénars sympas et dynamiques. Donc peut être qu'il attire une population plus intéressante pour le jeu qu'on aime (je pense qu'on est sur la même longueur d'onde : dynamique, belles actions de groupe, de la finesse et de l'application).

@Latibe : J'ai déjà entendu un orga dire "les joueurs font le jeu, si ça se passe mal, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous même", l'A3 a quitté le terrain 40 minutes plus tard. Je suis entièrement d'accord avec le principe, mais quand tu tombes sur des kikoos avec et contre-toi qui appliquent les règles comme ils veulent... et qui jouent à l'airsoft comme on joue à COD en TDM, c'est dificile de ne pas s'énerver ^^
Je ne me suis pas borné à mon expérience, je souhaite tenter une nouvelle WT, mais sur un autre terrain pour comparer les orgas et la population de joueurs.

@Padeuch : Je ne pense pas que ça soit dans le sud uniquement, même si dans l'hérault y'a beaucoup de teams d'airsoft en mode "vide chargeur défouloir".

@Kawet : Au sens strict du terme, je n'ai vu qu'un seul orga hors jeu (accueil + briefing + observation du jeu en partie). Il a eu un assistant pour les passages chrony qui nous a ensuite servi de lead pendant 30 minutes le temps de lancer le scénar du matin et qui est devenu joueur le reste de la journée.
Pour le terrain, honnêtement je pense pas en avoir vu plus de 50%. J'ai été cantonné aux mêmes endroits une bonne partie de la journée du fait de notre infériorité numérique, mais si je peux vous donner des conseils :
- GRENADES ! (tornado ou cyclone car les détonantes CO2 sont interdites). Les lance grenades 40mm sont aussi efficaces avec les règles WT puisque toute la pièce visée par une 40mm est out.
- Privilégiez un emport léger, vous pouvez recharger à votre spawn.
- Switch principale/PA très fréquent, équipez vous en conséquence.
- Beaucoup d'eau.
- Ne vous engouffrez pas dans les bâtiments, pensez à contourner par les balcons et les extérieurs.
- Vérifiez bien que les fenêtres sont vitrées, parfois un carreau manque et vous pouvez vous faire sniper.
- Les distances d'engagement sont très courtes et les puissances... importantes (les orgas vérifient même pas si votre hop-up est serré ou pas pendant le test chrony).

Passez le bonjour à Redskull de La Meuthe Cathare de ma part (Marpat avec une Mk48 ou un G36-like monté en DMR ^^)
avatar
Hugs

Messages : 18
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 27
Localisation : Narbonne

http://addictedairsoft.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retex A³ - Wildtrigger LOFT du 23/07/2017

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum