OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Latibe le Mar 13 Juin - 16:15

Dans un trou, vivait un hobbit.

Mais pas n'importe quel trou, non! C'était un trou de hobbits. Un trou nommé Béziers.
Un trou dépourvu de terrain Wildtrigger à proximité immédiate.

Le hobbit (votre serviteur), désireux de partir découvrir une nouvelle région et accessoirement de participer à une bonne grosse partie en CQB, parti à la recherche d'un compagnon partageant son goût de l'aventure.

C'est ainsi que je contactais mon pote Matthieu (que vous avez rencontré à la partie de Moussan le mois dernier), qui habite à Lyon, afin qu'il nous inscrive sur la partie du dimanche 11 juin au terrain Hitlab de Wildtrigger (situé en Argis, dans la région du Bugey).

Ce feedback, ne raconte pas notre histoire.


Alors, saviez-vous que l'andouillette est un plat typique de la Capitale des Gaules? A titre personnel je l'ignorais, du coup j'en ai profité pour goûter les plats locaux : andouillette, quenelles et bon gros rouge de bourgogne.
On a aussi eu droit à un digestif dont je tairais la composition (déjà parce que je ne m'en souviens plus), et beaucoup de rhum (typiquement Lyonnais, vous en conviendrez).

Trêve de plaisanteries ; Arrivés sur site à 8h20 après une grosse heure de voiture, nous découvrons le site de l'OP. Une ancienne laiterie sur 3 hectares, bordées par une rivière à l'ouest et une voie ferrée à l'est. 60 joueurs étaient prévus pour l'OP en 3 camps distincts :
- US (15) : multicam majoritairement
- CAMO (15) : CE woodland (ainsi qu'un enfoiré en multicam black... que j'ai donc confondu avec un US...)
- CIVILS (30) : tenue unie sans camo.

Souffrant d'un léger déficit de joueurs US, l'orga a décidé de scinder les CIV en 2, de sorte que ceux en noir rejoignaient les US, et les autres (coyote, tan) rejoignaient les CAMO manière d'équilibrer les forces en présence.

En comptant le passage au chrony obligatoire ainsi que le briefing la partie du matin a commencé à 10h30 pétante.
Le scénario était somme toute assez simple : une bombe cachée dans le bâtiment. Les 2 équipes doivent la trouver et l'acheminer jusqu'au QG adverse et rentrer un code à 5 chiffres.
L'équipe défendant sa zone a la possibilité de désamorcer la bombe durant le décompte de 15 minutes. Pour cela il fallait sécuriser le QG, et entrer n'importe quel numéro. Un écran indiquait alors si le code avait une valeur supérieure ou inférieure au nombre que l'on venait de rentrer, et bis repetita jusqu'à ce que l'on désamorce.

Petite subtilité, le décompte ne recommençait pas du début à chaque désamorçage.

Début de partie, tentative de repérage des lieux, ça court dans tous les sens, tu trouves un gars avec une bonne tête et tu le suis..
Par miracle notre équipe s'empare de la bombe avant même d'avoir été accroché. S'en suit alors une grosse heure d'escarmouches du lieu de la bombe au QG adverse. Les Médics font un boulot fantastique en restant constamment au contact de l'escouade ce qui nous permet de progresser sans discontinuer. Au terme d'une lutte acharnée, l'on parvient à amorcer la bombe et nous prenons position afin de défendre le QG contre les assauts incessants de nos adversaires.
les minutes passent, la M4 fit des miracles jusqu'à 60m de portée mais une grenade superbement placée nous mis quasiment tous en déroute.

Retour au spawn, nouvelle offensive afin de reprendre le QG adverse mais la résistance est bien appuyée par une escouade de snipers et le découvert jusqu'au QG nous est fatal.

Les adversaires arrivent à désamorcer la bombe et nous les perdîmes durant la poursuite dans une partie du CQB.
Ces mécréants ont réussi à nous semer et à contourner le bâtiment par la rivière, pour surgir à l'arrière de notre QG. Notre contre-offensive est prise par l'arrière, l'ennemis pose la bombe qui explosa aussi sec.

J'essaye de vous retranscrire l'action aussi brièvement que possible mais pour la petite anecdote, ce que vous venez de lire a duré 2h30 et environ 600 billes par personne


Fin de partie 12h30

Je vous épargne la pause repas.

Briefing de la partie de l'après-midi 13h30

Aucun changement des équipes, nouveau scénario.
3 pyramides sont cachées dans le terrain (petit objet de 10cm de côté, une face rouge, l'autre verte). Il s'agit d'une partie domination où l'on doit activer le plus longtemps la face de couleur qui correspond à notre camp (pour nous c'était rouge). La pyramide a un chronomètre qui permet de comptabiliser le temps qu'elle aura passé en position rouge et verte.

Pour la faire relativement courte, l'équipe d'en face s'est acharnée sur une zone à l'intérieur du CQB, n'arrivant pas à progresser suffisamment pour en sortir de l'autre côté et couper notre groupe offensif du point de respawn ; ce qui fait que l'on a passé notre temps à les contourner par l'ouest et à les prendre à revers... 1 fois, 2 fois, 3 fois... La leçon n'était jamais retenu ce qui nous a valu de gros séquences de frags tout au Glock (mon record, 6 frags au G27 en 4 secondes). La partie s'est terminée en sueur (35 degrès tout l'après-midi et des grosses séquences d'avancée rapide pour surprendre l'adversaire et l'empêcher de s'organiser), l'adversaire a réussi à contrôler une zone durant la quasi-intégralité de la partie, tandis que nous avons fait de même pour les 2 zones restantes.
Cette partie fut une grande réussite tant au point de vue des statistiques qu'au niveau de la qualité du jeu développé.

Il aura fallu une demi-journée pour se mettre au diapason et pour s'acclimater au style de jeu de nos partenaires. L'après-midi les automatismes étaient bien plus huilés, les offensives mieux coordonnées. Une escouade de 3 suivant Matthieu (merci Tristan pour ta radio! Elle nous a vraiment bien servie!) et la même chose avec moi. Un médic faisant la navette entre les 2 escouades progressant sans rompre le contact visuel.
Colonne d'assaut, progression furtive et gros rush avec soutien de la deuxième escouade, l'intégralité des techniques que j'avais déjà eu l'occasion de voir ou d'utiliser y sont passées : un super moment de cohésion collective avec des gars qui jouaient vraiment bien le jeu!
La chaine de commandement s'est mise en place de manière très naturelle, laissant la place à des initiatives suivies par tout le groupe, et ça a vraiment été payant!

Bref un super souvenir, un orga au top et une expérience à renouveller!


Les + :
- L'orga et le respect des consignes : règles de médic bien spécifiques (compter 30 secondes à voix haute sur zone après le hit - période durant laquelle un médic peut intervenir), pas trop de highlanders (raisonnable du moins), respect des horaires de la part de tous
- Le scénario : rien de bien compliqué sur le principe mais le matériel (bombe et pyramides) était vraiment top!
- Les installations : comme une impression que cette laiterie a été faite pour l'airsoft! Et comme je l'ai dis que la conversation de groupe sur messenger, l'orga m'a dis d'envoyer un mail à Wildtrigger si vous avez connaissance d'un bâtiment abandonné qui pourrait servir de zone de jeu. La boite s'occupe de contacter le proprio (privé ou public) et monte une dossier de faisabilité. S'il n'y a pas de terrain du côté de Montpellier, ce n'est pas par manque de terrain intéressant, mais parce que Wildtrigger n'est pas au courant de leur disponibilité.
- Les joueurs : on ne le dit pas assez souvent pas ce sont les joueurs qui font les parties. Si les joueurs sont idiots, là pour arroser et individualistes, il est impossible de passer un bon moment. Alors je tiens vraiment à tirer mon chapeau à tous les participants de l'OP (qui ne me liront pas, bien évidemment) parce que tout le monde a joué jeu à fond et s'y est vraiment filé, et juste pour ça c'était énorme.
- Le matériel : un GBBR c'est contraignant à entretenir, c'est un fait, mais c'est redoutablement efficace... Le bruit inhabituel pour des utilisateurs d'AEG ne rassure pas, la portée est plus qu’honorable, et la précision est redoutable. Un vrai régal de jouer avec, et je ne vous parle même pas des Glocks!

Les - :
- Le trajet : c'est bête à dire mais faire 5h de train aller-retour ainsi que 3h de voiture pour une journée airsoft, ça pique un peu... vivement que l'on aille profiter du terrain Loft au sud de Toulouse!!
- Le poids du matériel : vous me connaissez, je voyage rarement léger, mais ce coup-ci j'ai tenté de faire un effort et d'optimiser la place disponible dans ma valise.. Eh bien malgré tout, je me suis trimbalé quasiment 40kg d'équipement. Il convient tout-de-même de préciser que j'avais emporté mon G36 au cas où la M4 ne passait pas au chrony (question de température extérieure et de gaz utilisé).
- La chaleur : bon, ça je vous l'accorde, y'a pas grand monde qui pouvait y faire quelque chose, mais bon.. Je vous assure que jouer par 35 degrès c'est pas agréable.. heureusement que l'on pouvait se mettre à l'abris dans le CQB où la température était bien plus clémente!
avatar
Latibe

Messages : 63
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Padeuch le Mar 13 Juin - 16:23

Super review. Ca donne envie
avatar
Padeuch
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 27
Localisation : 34

http://ravensouth.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Kawet le Mar 13 Juin - 16:26

Latibe a écrit:Petite subtilité, le décompte ne recommençait pas du début à chaque désamorçage.
#PatateChaudeCOD4Style !

Un régal à lire ! Je pense que tous les autres comme moi doivent se mordre les doigts de ne pas être venu !
avatar
Kawet

Messages : 250
Date d'inscription : 28/08/2016

http://www.ravenwood-airsoft.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Latibe le Mar 13 Juin - 16:28

C'était vraiment le top!
J'ai essayé d'arriver là-bas avec le minimum d'a priori (que ce soit positif ou négatif). C'est-à-dire qu'entre les vidéos de teams genre la Trac où même si les mecs se filmaient en train de manger un sandwich a pâté tu trouverais ça stylé, et les "on dit" genre "Aux wildtrigger y'a tous les rebus de l'airsoft" ou autres "payer 15 balles pour une partie? Jamais de la vie!". J'ai préféré prendre le partie de ne penser à rien et de simplement voir comment ça allait se passer.

Et franchement, d'une je ne le regrette absolument pas, mais en plus je vous encourage vivement à en faire au moins une pour avoir un aperçu du truc Very Happy
avatar
Latibe

Messages : 63
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Ack le Mer 14 Juin - 8:45

Super retex :p
avatar
Ack

Messages : 121
Date d'inscription : 28/08/2016
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: OP 11/06/17 - Wildtrigger - Hitlab

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum